ACORN Newsletter

Stay current with ACORN news and events by joining our mailing list. You’ll receive updates in your inbox every month.

Subscribe

3000

Le Droit: Démolition pour un stationnement: projet dénoncé au centre-ville d'Ottawa - ACORN Canada

Le Droit: Démolition pour un stationnement: projet dénoncé au centre-ville d’Ottawa

Posted August 25, 2022

Posted August 25, 2022

À moins de 48 heures d’un vote au comité de l’urbanisme d’Ottawa, l’organisme ACORN dénonce vivement cette proposition.

«Ce bâtiment était une bénédiction pour mon bébé qui allait naître quelques mois plus tard. Notre petite famille est maintenant près de tout, à distance de marche, explique Lionel Njeukam, un locataire du 142, rue Nepean. En plus de cela, nous ne payons que 1200$ par mois en loyer. Pour un appartement deux chambres, pouvez-vous y croire?»

«À peine un an après avoir déménagé dans cet endroit incroyable, nous avons entendu parler des plans de démolition. Le stress émotif et financier que cette situation cause à notre famille est accablant, ajoute M. Njeukam. Nous serons certainement poussés vers l’endettement. Tout ça, pour un stationnement.»

Le promoteur soutient que ce projet est lié au développement d’un terrain situé quelques mètres à l’est, au 108 Nepean. Les propriétaires d’un stationnement situé à l’angle de la rue O’Connor a obtenu les permissions nécessaires du conseil municipal au cours des derniers mois pour construire un immeuble à usage mixte.

Ce stationnement sert actuellement à accommoder les employés du 190, rue O’Connor, un immeuble se trouvant à mi-chemin entre le lot actuel et l’édifice qui serait démoli.

Le 142, rue Nepean serait donc démoli afin de remplacer le stationnement du 108 Nepean, pour les employés de l’édifice à bureaux à proximité.

«ACORN a eu des discussions avec les travailleurs de l’édifice juste à côté, ceux qui utiliseront ce lot de stationnements. En grande majorité, ils ont signé notre pétition afin de ne pas démolir le 142, rue Nepean», soutient toutefois Lionel Njeukam.

Le propriétaire du 142, rue Nepean a offert à ses locataires un dédommagement de 15 000 dollars, ainsi qu’une place dans un autre de ses immeubles en gardant leur loyer actuel pendant cinq ans.

«Le stress émotif et financier que cette situation cause à notre famille est accablant. Le développeur a offert de nous offrir un loyer similaire dans un autre édifice pendant cinq ans, mais qu’arrivera-t-il après cette période de cinq ans? Notre loyer augmentera et nous serons forcés de nous trouver une nouvelle maison», déplore toutefois le résident de l’endroit.

Catherine McKenney, qui représente le quartier Somerset au conseil municipal, estime qu’il est erroné de lier ce projet au développement proposé du 108, rue Nepean et ajoute qu’il y a amplement d’espaces de stationnement au centre-ville d’Ottawa pour accommoder les travailleurs avoisinants.

«En approuvant cette demande de démolition, on envoie le message que le stationnement est plus important que le logement abordable», peste Catherine McKenney.

***

Article par Julien Paquette pour Le Droit

Sign up for ACORN’s newsletter