Ottawa ACORN Members Disappointed by Council Decision to Vote Against Greater Protection for Tenants * Les membres de Ottawa ACORN sont déçus que le conseil municipal a voté contre une meilleure protection pour les locataires de logement

Posted November 27, 2019

Today the majority of Ottawa City Council voted against Councillor Shawn Menard’s motion to direct staff to come back to committee with a feasibility report on a pilot of landlord registration. Mayor Jim Watson pushed councillors to take a “balanced approach” between the needs of slumlords and tenants citing lies told by the landlord lobby.
 
(Ottawa, ON) Today on Wed, November 27th, city council was presented with staff recommendations from their Rental Accommodations Study. Staff’s recommendations ignored the outside consultants’ report from the MacLaren Consulting Group. The consultants report recommended a two year pilot of a landlord registration bylaw based on Ottawa ACORN members’ campaign for a proactive approach to property standards and the barriers that low income tenants face in getting their serious housing concerns resolved. 
 
Diverting from the usual procedural bylaws, the Mayor as the chairperson for council decided to passionately encourage councillors NOT to vote in favour of Councillor Menard’s motion with no opportunity for councillors to refute his statements. Here are the reasons he gave: 
 
- Registration will increase tenants’ rent
- Registration will incur too many costs to the City 
- Registration will create more bureaucracy 
 
Yet none of these arguments surface when it comes to having fishermen, pet owners, taxi cab drivers, hair salons or other businesses register with the City. The reason why they don’t is because the arguments against registration are simply not true: 
 
  • Rent is regulated by the Province and if a landlord wants to increase rents by more than what the Province allows then they need to apply for an above the guideline rent increase at the Landlord Tenant Board. However, the $11/unit annually that Toronto charges would not qualify as an “extraordinary municipal charge.”
  • The City of Toronto did have the option to make their landlord registration program completely cost recovery but opted instead for a program that recoups 80% of the cost from landlords and 20% from the tax base. Right now, property standards enforcement in Ottawa is 100% funded by taxpayers.
  • When tenants are experiencing pests, disrepair, mold and issues with water and heat in Ottawa’s cold winters, added work for the City should not trump tenants’ rights to healthy housing. 
 
While Ottawa ACORN members are encouraged by the development of a pest control bylaw and the City choosing to explore the creation of a searchable online database for property standards violations, simply adding two additional property standards officers to do targeted enforcement in problem areas will not be enough to address the significant gap in the housing issues that exist and what actually gets reported. There is an unequal balance of power between landlords and tenants and today was a missed opportunity to bring in greater protections for tenants’ rights. 
 
Please send a message to your City Councillor to thank them or express your disappointment depending on how they voted.
 
Voting Record: 
 
Scott Moffatt    .............No 
Rick Chiarelli    ............Absent 
Eli El-Chantiry   ...........No
Stephen Blais  .............No
Mathieu Fleury ............Yes 
Jan Harder  .................No
Jean Cloutier  ..............No
Mayor Jim Watson ......No
Jenna Sudds ..............No
Jeff Leiper ..................Yes
Riley Brockington .......Yes
George Darouze ........No
Matthew Luloff ...........Absent
Allan Hubley ..............No
Glen Gower ...............No
Keith Egli ...................No
Diane Deans .............Absent
Tim Tierney ...............No
Carol Anne Meehan .No
Shawn Menard .........Yes
Laura Dudas .............No
Theresa Kavanagh ...Yes
Rawlson King ...........Yes
Catherine McKenney .Yes
 
----------------
 
Aujourd’hui, une majorité de conseillers au Conseil municipal d’Ottawa ont voté contre une motion présentée par Shawn Menard qui demandait aux employés de la ville d’étudier la faisabilité d’un projet pilote pour l’enregistrement de propriétaires de logement locatif. Le maire, Jim Watson, a demandé aux conseillers de prendre une “approche équilibrée” entre les besoins de propriétaires-exploiteurs et les locataires qui manifestent contre la malhonnêteté du lobby des propriétaire de logements locatifs.
 
(Ottawa, ON) Aujourd’hui, mercredi le 27 novembre, le conseil municipal a reçu des recommandations de l’étude sur les logements locatifs. Les recommandations des employés de la ville ignoraient le rapport d’un consultant externe, MacLaren Consulting Group. Le rapport du consultant recommandait la mise en place d’un pilote de deux ans sur l’enregistrement des propriétaires de logement locatif qui s’appuyait sur la campagne des membres de Ottawa ACORN pour l’adoption d’une approche plus proactive sur les normes relatives aux propriétés et sur les contraintes pour la résolution de problèmes importants rencontrés par les locataires à faible revenus.
 
Au cours de la séance, le maire, Président de l’assemblée, a détourné les règles habituelles qui gouvernent les conseils pour encourager les conseiller à s’opposer à la motion du conseiller Menard sans offrir aux conseillers la chance de réfuter ses propos. Il a donnée trois raisons:
 
 - L’enregistrement augmentera les loyers
 - L’enregistrement coûtera trop cher à la ville
 - L’enregistrement créera plus de la bureaucracie
 
Étrangement, aucun de ces arguments ne sont évoqués lorsqu’il vient le temps d’enregistrer les droits de pêche, l’adoption d’animaux, l’enregistrement de permis de taxi, de permis pour salons de coiffure, ou d’autres commerces enregistrés avec la ville. Leurs raisons pour voter contre l’enregistrement sont fausses:
 
  • Les loyers sont réglementés par la province. Pour qu’un propriétaire de logement locatif augmente les loyers par plus que ce qui est permis par la province, il doit déposer une application auprès de la Commission de la location immobilière. Cela dit, un frais de 11$ par unité chargé par la ville de Toronto ne qualifie pas comme un “frais municipal extraordinaire”.
  • La ville de Toronto a eu le choix de rendre son programme d’enregistrement des propriétaires de logement locatif financièrement auto-suffisant, mais ils ont choisi de fixer les frais pour qu’il récupère 80% des coûts des propriétaires de logement locatif et 20% des finances publiques. Présentement, à Ottawa les normes d’entretien des biens sont entièrement financées par les impôts fonciers. 
  • Lorsque les locataires sont soumis à des conditions d’habitation envahies par des pestes, des unités délabrés, de la moisissure, et des problèmes d’eau et de chauffage au cours des hivers froids d’Ottawa, une charge de travail légèrement accrue pour la ville ne devrait pas être plus importante que les droits des locataires d’avoir un logement sain.  
Bien que les membres de Ottawa ACORN sont encouragés par le développement de nouvelles règles sur le contrôle des pestes et par la décision de la ville d’explorer la création d’une base de données sur les violations aux normes d’entretien, l’ajout de deux agents chargés d’appliquer les règlements sur les normes d’entretien dans des secteurs visés n’est pas suffisant pour répondre à l’écart importants entre les problèmes de logement actuels et les problèmes rapportés. Le vote d’aujourd’hui est une occasion ratée de protéger les droits des locataires et de régler les inégalités de pouvoir entre les locataires et les propriétaires de logement locatif. 
 
Veuillez envoyer un message à votre conseiller municipal pour le remercier ou exprimer votre déception en fonction de la manière dont il a voté.
 
Résultat des votes:
 
Scott Moffatt ..............Non
Rick Chiarelli .............Absent 
Eli El-Chantiry ...........Non
Stephen Blais ............Non
Mathieu Fleury ..........Oui
Jan Harder  ...............Non
Jean Cloutier  ...........Non
Mayor Jim Watson ...Non
Jenna Sudds ............Non
Jeff Leiper ................Oui
Riley Brockington ....Oui
George Darouze ......Non
Matthew Luloff .........Absent
Allan Hubley ............Non
Glen Gower .............Non
Keith Egli .................Non
Diane Deans ...........Absent
Tim Tierney .............Non
Carol Anne Meehan .Non
Shawn Menard ........Oui
Laura Dudas ...........Non
Theresa Kavanagh .Oui
Rawlson King .........Oui
Catherine McKenney .Oui
 

 

Sign up for ACORN's newsletter