ICI Radio-Canada: Un contrat social qui se fait attendre par des résidents d'Heron Gate

Posted June 7, 2021

D’ici quelques semaines, la Ville d’Ottawa devrait donner son approbation à des plans de réaménagement de la communauté d'Heron Gate. Des locataires sont menacés d’expulsion, et leurs défenseurs estiment que le promoteur n’a toujours pas signé de « contrat social ».

L’entente légale entre la Ville et Hazelview Investments, auparavant connue sous le nom Timbercreek, serait une première à Ottawa. L’entreprise serait ainsi liée à cinq engagements communautaires.

Aux yeux de l’organisme ACORN, le plus important est la promesse de ne pas démolir d’autres unités jusqu’à ce que leurs résidents soient relogés dans de nouveaux logements à un loyer similaire.

Un deuxième engagement prévoit 20 % de logements abordables à la suite du réaménagement d'Heron Gate, bien que ACORN aimerait que ce nombre grimpe à 35 %.

Un rassemblement aura lieu samedi midi pour faire pression afin que le contrat social soit inclus à toute approbation du comité d’urbanisme de la Ville.

Les gens ne font pas confiance à Timbercreek maintenant en raison du passé, croit Mavis Finnamore, qui lutte avec l’organisme.

Des résidents ont été expulsés de leur unité d’habitation abordable par le passé.

Mme Finnamore a dû se reloger après avoir reçu un avis d’expulsion en 2015. Depuis, elle se bat pour ceux qui demeurent toujours dans le secteur.

Le conseiller municipal du quartier Alta Vista, Jean Cloutier, estime que les expulsions ont été traumatisantes pour certains résidents et souhaite ainsi limiter les impacts sur la communauté.

Hazelview doit signer la ligne pointillée. Hazelview doit s’engager envers ces logements abordables à Heron Gate, et ils doivent le faire maintenant, affirme le conseiller.

M. Cloutier dit avoir des diapositives et des notes à la suite de réunions communautaires au cours desquelles Hazelview a fait des promesses, mais pour le moment, il n’a toujours pas vu de document légal final.

La Ville devra bientôt trancher

Le temps presse alors que le projet de réaménagement d'Heron Gate pourrait passer aux mains du comité de l’urbanisme de la Ville le 24 juin ou le 8 juillet.

Nous continuons de travailler sérieusement avec la Ville d’Ottawa à finaliser les détails du plan directeur d'Heron Gate ainsi qu’à un cadre social qui répond aux besoins actuels et futurs de la communauté, de la Ville et de Hazelview, assure la vice-présidente du marketing et de la responsabilité sociale de Hazelview, Colleen Krempulec. Nous sommes engagés dans le voisinage et restons déterminés à soutenir une communauté durable, abordable et diversifiée qui soutient la viabilité à long terme d'Heron Gate.

Le contrat social est une grande demande. Il est révolutionnaire. Il a une grande portée. Je comprends ça, souligne M. Cloutier.

Il soutient cependant que Hazelview demande à la ville des changements importants pour autoriser plus de 50 nouveaux bâtiments et 6400 nouvelles unités résidentielles à Heron Gate.

Le contrat engagerait Hazelview à bâtir des logements abordables avec de grandes unités familiales, à offrir des opportunités d'entraînement aux résidents et à inclure des espaces verts dans ses plans.

Il pourrait même devenir une feuille de route pour de prochains projets de développement, selon M. Cloutier.

 

***

Source: ICI Radio-Canada

 

Sign up for ACORN's newsletter