Ottawa ACORN Stands Up Against More Herongate Evictions! / Ottawa ACORN se dresse contre plus les expulsions de Herongate!

Ottawa ACORN Herongate meeting

Posted April 10, 2018

On Saturday, April 7th, Timbercreek Asset Management and Councillor Jean Cloutier held a “Community Visioning Session” to discuss the redevelopment of Herongate. Ottawa ACORN was well represented, with 8 members in attendance to voice their concerns about the project.
 
Leading the charge was ACORN Leader Mavis Finnamore, a former Herongate resident evicted by Timbercreek in the first stage of redevelopment. Mavis pointed out that Timbercreek has treated residents unfairly in the past. For example, Mavis and other residents were paid to move out of units slated for demolition, but were not given the money until after they had moved. This left many residents unable to secure alternative living arrangements before they were evicted in the middle of February. Timbercreek responded that they “didn’t realize” this had been a problem.
 
Many residents at the meeting expressed distrust for Timbercreek. However, the company decided to focus on uncontroversial suggestions such as “lighting in parks” and “more walkability”, rather than a widespread desire for rental replacements, community benefits, and inclusionary zoning. Timbercreek tried to show themselves as a positive force in the community using photos of a events they have hosted in the neighborhood, such as community barbeques and canned food drives. However, as some residents pointed out, what good are community events when they are kicking the community out?
 
Check out the press here (English Only): 
 
 
***
 
Ce samedi, le 7 avril la gestion d’actifs Timbercreek et conseiller Jean Cloutier on tenu une “Session de vision communautaire” pour discuter la restructuration de Herongate. Ottawa ACORN a été bien représenté avec 8 membres présents pour exprimer leur préoccupations à propos du projet.
 
Menant la charge était Mavis Finnamore, une résidente ancienne qui a été expulsé pas Timbercreek dans la première étape du réaménagement. Mavis a souligné que Timbercreek a traité injustement les résidents dans le passé. Pour exemple, Mavis et autres résidents ont été payés pour déménager hors des unités prévues pour la démolition, mais n’ont pas reçus l’argent jusqu'à ce qu’ils se soient déménagés. De nombreux résidents ont donc été incapables de trouver autre logement avant d'être expulsés en mi-février. Timbercreek a répondu qu'ils "n'ont pas réalisé" que cela avait été un problème.
 
Plusieurs résidents a la reunion on exprimés la méfiance envers Timbercreek. Par contre, la compagnie a décidé de garder le focus sur des suggestions qui n'invitaient pas de controverse, comme “la lumière dans les parcs” et “plus de places à marcher”, plutôt qu'un désir généralisé de remplacement de location, d'avantages pour la communauté et de zonage d'inclusion. Timbercreek a essayé de se montrer comme une force positive dans la communauté en utilisant des photos d'événements qu'ils ont accueillis dans le quartier, comme des barbecues communautaires et des collectes de nourriture en conserve. Cependant, comme le soulignent certains résidents, à quoi servent les événements communautaires quand ils sortent la communauté? 
 
Voyez la presse ici (anglais seulement):