NB Rent Cap is a result of ACORN Organizing, and we are just getting started!

Posted March 24, 2022

Un message en français suit

The announcement of temporary 3.8% rent cap and eviction protections for New Brunswick  tenants is a result of relentless campaigning by NB ACORN and our allies to end the NB Housing Crisis.  

Through organizing tenant power and taking action NB ACORN has succeeded in forcing the Conservative government to provide a break for tenants from massive rent hikes and a constant fear of losing their home.  

Due to ACORN’s efforts New Brunswick tenants will not receive massive rent increases they cannot afford for at least a year.  The new eviction protections mean that it will be far less common for tenants to be forced from their homes for no reason other than the landlord wants them out. 

While the rent cap is temporary, and the eviction protections do not appear to be as strong as they should be,  both are certainly better than having no protections at all. 

Moving forward ACORN will do what it always has done: continue to build tenant power and fight for tenant law reform in NB. Tenants need affordable and healthy housing. Tenants need to be secure in their housing. ACORN will not stop organizing tenant power and fighting for housing justice until we achieve those goals. 

***

L'annonce d'un plafond de loyer temporaire de 3,8 % et de protections contre les expulsions pour les locataires du Nouveau-Brunswick est le résultat d'une campagne incessante menée par NB ACORN et nos alliés pour mettre fin à la crise du logement au Nouveau-Brunswick.

En organisant le pouvoir des locataires et en prenant des mesures, NB ACORN a réussi à forcer le gouvernement conservateur à offrir un répit aux locataires contre les hausses massives de loyer et la peur constante de perdre leur résidence.

Grâce aux efforts d'ACORN, les locataires du Nouveau-Brunswick ne recevront pas d'augmentations de loyer massives qu'ils ne peuvent se permettre pendant au moins un an. Les nouvelles protections contre les expulsions signifient qu'il sera beaucoup moins courant que les locataires soient forcés de quitter leur logement sans autre raison que le propriétaire veut qu'ils sortent.

Bien que le plafond des loyers soit temporaire et que les protections contre les expulsions ne semblent pas aussi solides qu'elles le devraient, les deux sont certainement mieux que de ne pas avoir de protections du tout.

Aller de l'avant ACORN fera ce qu'il a toujours fait : continuer à renforcer le pouvoir des locataires et lutter pour la réforme du droit des locataires au Nouveau-Brunswick. Les locataires ont besoin de logements abordables et sains. Les locataires doivent être en sécurité dans leur logement. ACORN n'arrêtera pas d'organiser le pouvoir des locataires et de lutter pour la justice en matière de logement tant que nous n'aurons pas d'atteindre ces objectifs.
 

***

PRESS:

The Globe & Mail: New Brunswick moves to cap rent increases in effort to cool frenzied housing market

Daily Gleaner: Disappointment, anger over affordable housing reforms

CTV News: N.B. projects modest $35.2-million surplus; budget focuses on housing, health care and tax relief

CTV News: N.B. renters welcome one-year cap with hopes for it to become lower, permanent

 

Sign up for ACORN's newsletter